GénéaTom

Chronique d'un jeune généalogiste

Category: Ma généalogie (page 2 of 5)

Filae, est-ce le début de l’ubérisation de la généalogie?

L’uberisation est un mot à mode, que l’on peut définir comme un service de mise en relation quasi directe du client avec l’offre grâce aux nouvelles technologies. Peut-on appliquer cette définition à la nouvelle plate-forme de généalogie: Filae?

capture-decran-2016-12-07-a-13-32-47

Si vous ne connaissez pas cette plateforme, je vous invite à lire l’article de Brigitte (@chronique92) sur son blog. Pour résumé, l’une des nouvelles offres de Filae est l’indexation quasi complète des archives du 19ème siècle déjà en ligne sur les Archives Départementales. En plus de la simple indexation que l’on peut connaitre par certaines associations, Filae nous renvoie directement vers une page et l’acte concerné. C’est LA valeur ajoutée dans le service. C’est donc un énorme gain de temps pour vérifier une filiation ou retrouver un ancêtre « baladeur ».

Certaines généalogistes trouvent que c’est une perte d’intérêt dans la recherche, d’autres (dont moi) trouvent que c’est une véritable révolution. Mais des questions me restent sans réponse. D’après la RFG, Filae s’est engouffré dans une brèche en copiant (aspirant) les numérisations des archives pour les indexer et revendre son service, alors que de nombreuses archives ne souhaitent pas voir leurs images commercialisées. A noter que les archives ont été informées par courrier, mais vont elles répondre et accepter?

Quand on connait le cout de la numérisation des registres, je ne vois pas comment ces dernières vont laisser l’exploitation gratuite de leurs images.

Cette ubérisation va engendrer de nombreux changements pour différents acteurs:

  • Les archives et leurs images numérisées qui peuvent considérer cet acte comme un vol. A eux de réagir, en proposant l’indexation collective par exemple?
  • Les généalogistes. Plus besoin de chercher? On va trouver plus facilement? Certes, mais il restera des exceptions, et surtout, ne nous arrêtons pas à ces 3 actes de vie! Nos ancêtres ont eu une vie plus riche que ça.
  • Les généalogistes professionnels, qui vont devoir améliorer leur offre, surtout si les registres paroissiaux seront indexés prochainement. Filae risque de leur prendre le marché de la recherche d’ancêtres disparus. Pour contrer Filae, il faudra aller plus loin que le BMS (NMD) et élargir l’offre, comme le font déjà certains professionnels!

Maintenant reste à voir le futur, la réaction des généalogistes et des archives. Vont elles continuer à numériser (et donc à payer) pour se faire copier les images? Filae est il au début de son indexation de masse? Est-ce viable à long terme?

En tout cas, jusqu’au 8 décembre, je vais essayer ce nouveau service et voir l’évolution de Filae! Mais je pense que nous allons assister à de nombreux débats, Filae révolutionne la généalogie!

#ChallengeAZ: Z comme Zut c’est déjà fini

Et voilà, c’est fini! Après 25 articles, voici le dernier…. de ce challenge.

J’ai pris beaucoup de plaisir à rédiger ces articles, même si je me suis pris un peu tard. L’écriture n’est pas une chose facile, l’illustration a souvent manqué dans mes articles, mais je vais m’améliorer.

Très heureux de vous avoir lu, d’avoir échangé, il est temps pour nous de finir les lectures, mais aussi de préparer la saison prochaine. J’ai déjà ma petite idée!

À bientôt, au gré des découvertes!

#ChallengeAZ : Y comme vas-Y montre nous ton arbre!

J’avoue, pour aujourd’hui, c’était pas facile de trouver un article! Donc je vous montre mon arbre, environ 1 ans et quelques mois de travail. Comme j’ai pu le dire dans mon article sur mes Missions, il est grand temps de développer la branche de ma grand-mère maternelle.

ArbreJuin2016.jpg

Mon arbre en Juin 2016

 

#ChallengeAZ : X comme Xtreme gentillesse

On arrive presque à la fin de ce challenge AZ, et je souhaiterai remercier nos interlocuteurs réguliers en généalogie: les Archives Départementales et Municipales.

Quand on débute, on commet souvent des erreurs dans nos recherches, on fait sortir de l’oubli certains registres, puis on se rend compte que l’on s’est trompé. J’ai souvent été mal à l’aise quand j’ai rapporter un registre après 30 secondes de recherches, car ce n’est pas le bon, erreur de ma part lors de la saisie. Et je n’ai jamais eu de la part du personnel des Archives (souvent les Archives Départementales de l’Hérault) une remarque ou réflexions. Bien au contraire, j’ai toujours trouvé une aide afin d’affiner mes recherches et me faire découvrir d’autres sources.

Quant aux demandes en mairie, je dois souligner la grande rapidité de certains qui m’ont permis de récupérer une copie de l’acte d’un de mes ancêtres en moins de 48 heures. De même que les réponses parfois négatives, qui permettent d’éviter une attente interminable.

Sans vous, on ne pourrait pas avancer dans notre loisir, sans vous, nos ancêtres tomberaient peut-être dans l’oubli.

Merci beaucoup pour votre aide.

Stift Konzept - Merci!

#ChallengeAZ : W comme Wattiau, famille de batelier

Quand je me suis mis à la recherche d’ancêtres dans le Nord, j’ai découvert beaucoup de nouveaux métiers. L’un a retenu mon attention: batelier.

J’ai à plusieurs reprises la famille. Wattiau/Watteau dans mon ascendance, avec notamment un implexe. Les parents de mon grand-père maternel, Maurice CLICHE et Hélène LAMBERT (Sosa 12 et 13) ont des arrière-grands-pères parents en commun, le couple Jean-Baptiste Ambroise Joseph WATTIAU et Adélaïde Célestine Joseph FOURNIER.

implexeWattiau.JPG

Implexe famille WATTIAU – Hérédis 2015

La famille WATTIAU semble être une grande famille (par la taille) de bateliers. C’est assez intéressant de suivre leur parcours au fil de l’eau, même si cela complique pas mal la tache. Heureusement, il semblerait qu’ils soient souvent sur l’Escaut, entre Condé, le. Vieux-Condé et la Belgique. Il existe un groupe de recherches d’ancêtres de batelier et marinier sur Yahoo et Facebook qui permet d’avancer ou de débloquer certaines lignées grâce à l’aide de spécialistes.

Je ne connais pas beaucoup de la vie de ses bateliers, j’en apprends souvent et j’aime surtout lire le blog de Paddygénéalo, qui se ballade entre les canaux, souvent proche de l’Escaut. Nous nous découvrirons peut-être quelques cousinages.

Older posts Newer posts

© 2017 GénéaTom

Theme by Anders NorenUp ↑

91710a1e00d6571eebf5f758b62a1436wwwwwwwwwwww