GénéaTom

Chronique d'un jeune généalogiste

Category: Organisation

#MissionG7 : Le défi touche à sa fin

L’histoire de ma #MissionG7 débute avec un arbre généalogique papier offert par mon frère lors du dernier Noël. Je me suis dis qu’il serait intéressant de le compléter et de le présenter lors du prochain Noël. Au début de ce projet, j’avais encore la branche de ma grand-mère maternelle entièrement vide dans ma généalogie et d’autres petits trous. Les recherches touchant au but, je vous propose de suivre la fin de mes recherches, en vérifiant les oublis de recherches, les actes manquants et leurs pistes de recherche consacrées.

Etat des lieux :

Ma généalogie sur 7 générations

Vérifications des données manquantes :

Afin d’être sur d’avoir toutes les dates et copies d’acte, j’ai effectué quelques vérifications sur mon arbre. Pour comprendre comment je réalise ma vérification des données, je vais vous expliquer comment je fonctionne.

À chacune de mes recherches, j’intègre les données dans mon logiciel Hérédis 2017 via la saisi par acte. Cela me permet d’avoir une homogénéité de travail. En terme de sources, je fonctionne par lieux (ville, village…) et non par évènements. Puis je complète par l’intégration d’une copie de l’acte dans les médias. Au final pour chaque évènement, j’ai toujours une (ou plusieurs) sources et médias rattachés.

Préalable: Afin de ne cibler les recherches que sur 7 générations, je réalise un « Arbre Ascendance Illimité » sur 7 générations, puis je retourne dans la fonction « Recherche Intelligente » et j’effectue mes recherches avec « Tous les critères » dans « l’arbre ».

  • Évènement sans média ou sans source

Je recherche alors tous les « Évènements majeurs » dont le « Média » n’existe pas. Je mets en évidence les naissances, mariages, décès et contrats de mariage dont je n’ai pas de média dans mon fichier. On peut affiner en rajoutant une variable « Date précise/imprécise ». De même pour les sources.

Liste des évènements sans médias

  • SOSA sans évènement majeur

En utilisant l’outil « Suivi des Recherches » dans le Tableau de bord, j’ai accès directement aux actes manquants. Par exemple, à la génération 5, je n’ai que 85% d’Avancement des recherches, puisqu’il me manque certains actes.

Suivi des Recherches

Au final, il me manque 63 actes (Naissances, Contrat de Mariage, Mariage, Décès) à rechercher sur mes 4 branches (grand-parents). J’ai classé les recherches par difficultés, entre facile, moyen ou impossible (registre disparu, date trop récente). La #MissionG7 est lancée!

Salon de Généalogie Paris XV, préparatifs et attentes

Demain s’ouvre à la mairie du XVe arrondissement la 3ème édition du salon de généalogie. Ce salon regroupe des associations de la France entière mais aussi des stands plus spécialistes pour retrouver la piste de nos ancêtres dans d’autres pays par exemple. Plusieurs conférences auront lieu sur différents sujets (recherches, technologies, partage) pour aider les généalogistes. J’y serai présent après quelques préparations voici mes attentes.

Préparatifs:

  1. J’ai mis à jour toutes mes bases de données en ligne. Grâce à Hérédis 2017, j’ai effectué une copie sur mon Macbook, et ma tablette. J’emporte avec moi le portable, la tablette et le téléphone, charge maximale et chargeur. Bien évidemment, de quoi écrire, même si la tablette me servira de principal support.
  2. Lister les départements d’où sont majoritairement originaires mes ancêtres et leur famille. Je les retrouve en France (02,08,11,31,34,51,59,62,75,77,81,91) et en Belgique.
  3. Faire le point sur les différentes associations présentes. Je regrette de ne pas avoir trouvé de plan ou listing précis par département déjà en ligne. On aura sûrement ces documents le jour J. L’objectif est d’aller vers les lieux et associations qui me sont le moins familier.
  4. Faire le point sur les conférences et choisir celles où je souhaite participer. Je ne connais pas les durées, mais il y a une grande chance pour que je sois aux 3 premières, c’est à dire: Utiliser Geneanet, par Benoît de Maigret (vendredi 10 mars à 10h30), Explorer les archives de notaires 1500-1900, par Marie-Odile Mergnac (vendredi 10 mars à 12h30) et Vos ancêtres à travers les archives militaires, par Sylvie Yéomans, SHD (vendredi 10 mars à 14h30). Je ne pourrais pas suivre celle de 18h30 sur l’histoire de la maison de nos ancêtres, heureusement un #GeneaLab a eu lieu dessus et retransmis sur Twitter.
  5. Faire le point sur la présence des camarades généabloggueurs pour nous retrouver, d’ailleurs nous devrions définir un point de rendez-vous?

Attentes:

Je sais que ce salon de généalogie est (et sera) très fréquenté. J’ai donc de fortes chances de n’avoir que peu de temps sur les stands, avec des bénévoles pris d’assaut. Mais je ne désespère pas pour trouver quelques solutions et informations pour faire avancer ma généalogie. L’échange sera mon principal mot d’ordre, j’irai donc aussi au-devant des différentes sociétés généalogiques présentes afin de récupérer peut être quelques informations pour le futur.

Les conférences risquent d’être passionnantes, du coup j’hésite entre faire l’élève studieux ou partager via un #LT sur Twitter. Dans tous les cas, un article récapitulatif de ma journée sera fait dans les jours suivants.

Pour finir, j’espère rencontrer et échanger avec le maximum de personnes. Je me considère encore comme un débutant, j’ai tellement à apprendre, que ce soit pour les recherches, le partage et l’écriture. C’est l’occasion de mettre un visage sur des noms, pseudonymes. Alors retrouvons-nous au 3ème Salon de Généalogie!

Demain matin réveil à 3h pour un départ à 4h30 direction Paris, il fait être fou pour venir depuis le Sud.

#Geneatheme: J’organise mon année généalogique

Quelle chance, Sophie de la Gazette des Ancêtres réveille les Geneathemes quand je décide d’écrire un article. Quoi de mieux pour organiser mon année de généalogie que de commencer par un bilan.

Le blog a été lancé avec le ChallengeAZ 2016. Une belle expérience pour apprendre à écrire, commencer à partager sa généalogie, interagir avec une communauté. Malheureusement, suite à ce Challenge, pour des raisons professionnelles, j’ai dû préparer un déménagement (je me rapproche des mes ancêtres) et changer d’officine. Par conséquent, très peu de temps pour écrire et continuer la vie du blog! Mais j’ai quand pu prendre le temps de donner mon avis sur le sujet de fin d’année: Filae.

Côté généalogie, en regard avec le M du ChallengeAZ, j’ai débuté la lignée de ma grand-mère maternelle. J’essaye de m’y focaliser ces derniers temps car suite à un problème de santé de ma grand-mère, j’aimerais recueillir le plus de souvenir de sa part et perpétuer la mémoire de la famille. J’ai également continué la reconstitution des familles avec l’ajout des enfants pour chaque couple connu.

Faisons le point sur mon fichier au 01 janvier2017, d’après Hérédis 2017 et Généanet:

Arbre généalogique Thomas ROBERT Janvier 2017

Arbre Janvier 2017

robert-thomas-suivi-des-recherches

Suivi des recherches Janvier 2017

L’arbre s’est bien rempli, l’outil Suivi des recheches de Hérédis 2017 permet de suivre et de vérifier les oublis…. comme l’absence des actes concernant mes parents.

Organisons l’année 2017:

  • Côté blog: – Utiliser les geneathemes pour continuer l’écriture en fonction des sujet.

– Améliorer le blog (fonctionnalité, navigation…)

– Partager mes recherches

– Participer au ChallengeAZ2017

  • Côté généalogie:    – Débuter les recherches sur le domaine familial

– Participer à une rencontre entre généabloggueur (Peut-être en Mars pour le Salon de Généalogie si j’arrive à monter une journée sur Paris)

  • Mission G7 pour 2017(1): Le fil rouge de mon année 2017. Compléter ma généalogie complète jusqu’à la 7ème génération.
    • Pourquoi? Car cela concerne mes ancêtres jusqu’à la révolution (c’est un peu plus simple que l’Ancien Régime)
    • Finalité: Remplir un arbre généalogique papier offert par mon frère  pour l’exposer au prochain Noël.
  • Côté personnel:

Un nouvel acte va s’ajouter en Juillet 2017 avec mon mariage. Il va donc falloir ruser pour concilier préparation du mariage, vie personnelle, professionnelle et passions!

Bonne préparation à tous, au plaisir de vous lire cette année!

(1) sur une idée de Jimbo Généalogie: Objectif G10

 

 

#ChallengeAZ : S comme SNCF

J’ai 2 ancêtres ayant travaillé pour la SNCF.

Pierre RIOLS (Sosa 44) le 20 septembre 1844, à Villsavary dans l’Aude, marié à FOUQUES Mathilde. Je ne connais pas encore la date ni le lieu de son décès, même si je sais qu’il est dit retraité à Castelnaudary, en 1912, dans l’acte de décès de son fils Jules.

Théophile DELIGNE (Sosa 54), né le 18 décembre 1832, à Vieux-Condé dans le Nord est mort, le 25 novembre 1895, à Saint-Amand-les-Eaux chez son gendre Nestor LAMBERT. Il s’est marié à Pauline GAUTIER, le 5 mars 1855, à Anzin et je retrouve au moins 2 enfants, Pauline et Alix.

Lors de ma visite au XVe Rencontres généalogique et historique de Mauguio, organisé par la CGL, je me suis rendu sur le stand du Centre des archives multirégionales de la SNCF de Béziers. J’ai obtenu toutes les indications pour pouvoir demander une copie du dossier de carrière ou de la pension de carrière de mes ancêtres.

Après avoir contacté le centre via le formulaire de recherche, j’ai attendu quelques jours avant d’obtenir une réponse. Malheureusement, aucun dossier n’est parvenu jusqu’à nous. On me recommande de contacter le Cercle généalogique des Cheminots (genealogie.cheminots@laposte.net) et les Archives Nationales du Monde du Travail à Roubaix, mais qui nécessite une visite. Ce sera pour une proche fois!

NB: Afin de vous aider dans vos recherches, n’hésite pas à suivre la démarche d’Élise sur son blog Auprès de nos racines.

#ChallengeAZ : H comme Hérédis

Quand j’ai débuté ma généalogie, je voulais profiter de l’informatique afin d’éviter l’accumulation de papier. Les logiciels de généalogie permettant de regrouper en un seul point toutes les informations sur sa famille, je voulais donc une solution complète afin de gérer les photos, les actes, et gérer au mieux la vie dès mes ancêtres. Seule contrainte, je suis sur PC fixe et Mac en portable, et je ne souhaitais pas être dans l’obligation d’ajouter un émulateur de Window sur le mac pour profiter de mon logiciel. C’est donc vers Hérédis que je me suis tourné.

hérédis

Merci Hérédis

Très honnêtement, le logiciel est très simple d’utilisation, même si je pense n’utiliser que 50% de ses capacités et que je découvre de nouvelles options chaque jour. L’ajout en 2015 du module de capture et de lien direct vers les archives est un véritable plus, sans parler de la gestion des photos. Seul bémol, la perte en qualité des captures d’écrans ou des photos lors de leur ajout sur le logiciel.

La synchronisation entre les multiples plates-formes (ordinateur, tablette, iPhone) permet de faire voyager sa généalogie partout, aux archives comme chez des cousins.

Pour ce qui est de la gestion, des astuces et autres conseils, je ne peux que recommander le blog de Jimbo Généalogie, D’Averne et D’Armorique, dont je me suis inspiré pour les gestions des sources notament.

Vous l’avez compris, j’ai trouvé dans Hérédis, ma solution pour débuter la généalogie.

© 2017 GénéaTom

Theme by Anders NorenUp ↑

0191bb9ef98392c2580867596d278983---------