GénéaTom

Chronique d'un jeune généalogiste

#ChallengeAZ : F comme domaine Familial

La généalogie ne s’arrête pas qu’à la famille. L’histoire d’un lieu m’intéresse tout autant. En 1954, mon arrière-grand-père a fait l’acquisition d’un domaine viticole afin de diversifier son offre de négoce de vin.Au milieu des vignes et des pommiers de la plaine languedocienne, on retrouve une bâtisse typique du XIXème siècle, un château pinardier.

gravure

Gravure du château – Collec privée

Le Domaine de la Provenquière tient son nom d’un des premiers propriétaires de la métairie du XVe siècle, Jean. PROVENQUIER originaire d’Albi. Féminisé comme le veut la coutume locale, le domaine passera entre les mains de plusieurs familles dont les marquis de Puisserguier de la maison Caylar.

Racheté vers 1860 par un conseiller de Napoléon III, Paul TEISSONIERE, le domaine prendra une tournure plus majestueuse avec la construction du fameux château. Crise du phylloxéra, crise viticole de 1907, incendies, héritages, le château ne sera pas épargné et déclinera jusqu’à sa reprise par ma famille. Aujourd’hui, on retrouve la troisième et quatrième générations de la famille , travaillant la vigne afin de régaler les amateurs de vins. (un peu de chauvinisme ne nuit pas à la santé)

L’histoire de ce lieu est très intéressante sur plusieurs points: historique, économique, scientifique, généalogique et surtout personnel. J’ai plein de projets en tête afin de vous faire partager son histoire et vous faire découvrir le lieu.

2 Comments

  1. Quelle chance d’avoir une telle batisse encore dans la famille et de l’avoir conservée 🙂

    • Oui, une chance et aussi un fardeau pour l’entretien. Un gros incendie au début du siècle dernier a fait des dégâts…. Mais l’histoire des lieux semble magnifique!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 GénéaTom

Theme by Anders NorenUp ↑

accumsan libero massa justo Curabitur ut lectus