GénéaTom

Chronique d'un jeune généalogiste

Category: Branche Briallart (page 1 of 2)

#Généathème : Pétronille de mère en fille

La Gazette des Ancêtres nous invite à partir à la découverte des prénoms originaux. S’il n’est pas rarissime puisque présent 3 fois dans ma généalogie, j’ai choisi Pétronille.

Origines

Pétronille est un prénom féminin, dérivé du prénom latin Pétronilla, qui est lui même le féminin du nom Pétronius, un dérivé de Pierre (Petrus). Il a pour variante Pernelle et Perinne. 

En France, ce prénom trouve un interêt au milieu du XVII siècle, porté par environ 0,05% de la population française. Puis ce sera un déclin avec une quasi disparition entre 1930 et 1980. Prénom courant dans le Nord de la France, on le retrouve dans le sud ouest à partir du XIXè siècle puis en Ile de France.

Evolution du Prénom Pétronille entre 1600 et 2010 - Généanet

Sainte Pétronille est une martyre romaine du Ier siècle. Promise en mariage à un notable, elle demande 3 jours pour se recueillir, prier, jeuner et participer aux divins mystères. A la fin du troisième jour, elle fut ravie en extase au point d’en mourir. Il faut comprendre qu’elle aurait atteint une telle union divine qu’elle se laissa mourir, dans la joie d’une conscience pure et tranquille et dans l’attitude de l’adoration.

On retrouve de nombreuse chapelle dès le début de la monarchie française. On célèbre Sainte Pétronille le 31 mai.

Mes ancêtres

Je retrouve le prénom Pétronillle 3 fois dans mon fichier dont 2 sosas. Il s’agit d’une mère et sa fille. 

Ma sosa 491, COUSIN Marie Pétronille Joseph, né vers 1755, mariée à WIDEHEN Jean Baptiste Joseph et décédé le 9 juillet 1819 à Bourthes (Pas de Calais). Je lui connais 2 filles pour le moment dont ma sosa 245.

Mes Pétronille, mère et fille - Hérédis 2017

Sa fille, WIDEHEN Marie Pétronille Austreberthe Louise (un combo de prénom rare) est née le 7 septembre 1782 à Bourthes. Elle va s’y marier avec MARTEL Augustin Joseph, un cabaretier, fabricant de tabac, le 30 vendémiaire de l’an VIII. Ils auront 6 enfant dont César Adrien François mon sosa 122. Comme son père, elle pratiquera les accouchements et sera désignée comme sage femme dans le village de Bourthes. Elle meurt le 8 aout 1832 à l’âge de 50 ans, chez elle, rue de l’Eglise à Bourthes.

Des Pétronille célèbres?

Il existe des Pétronille plus ou moins célèbres ! 

  • Pétronille d'Aragon, fille de Ramire II et Agnès d'Aquitaine. Reine d'Aragon entre 1157 et 1164.
  • Pétronille d'Aquitaine, soeur d'Aliénor d'Aquitaine
  • Pétronille de Bigorre, vicomtesse de Marsan et comtesse de Bigorre entre 1194 et 1251
Pétronille d'Aragon

#ChallengeAZ : Z comme Zolie contrat

Quand on passe des mois dans les contrats de mariages de ses ancêtres paysans tarnais, on s’habitue à des dots de quelques livres et peu de matériel. Au moment de mes recherches sur la branche de ma grand-mère maternelle, je suis tombé sur le contrat de mariage de mes arrières arrières grands-parents, Maurice DELAMARE et Amélie AUBERGE. Un contrat passé devant Maitre Charles Firmin AUBERGE, cousin de la future, le 20 octobre 1900, à Melun.

On retrouve premièrement la liste des participants. Le futur et ses parents, la future et ses parents ainsi que sa grand-mère paternelle.
Les articles premier et second définissent les règles du mariages. Le régime matrimonial choisi est la communauté des biens suivant le code civil. Les dettes et hypothèques tenues avant l’union ne seront pas mises en commun.

Extrait du contrat de mariage DELAMARRE Maurice AUBERGE Marie – AD77 69E988

Les articles troisième à septième, vont définir l’apport des futurs.
Maurice apporte personnellement, habits, linges et divers effets personnels, la somme de 2 000 Francs et un droit de bail pour la ferme familiale d’Eprunes. Ses parents apportent en dot pour leur fils la somme de 150 000 Francs.

Extrait du contrat de mariage DELAMARRE Maurice AUBERGE Marie – AD77 69E988

Amélie se constitue personnellement en dot pour ses habits, linges et effet personnels, plusieurs obligations au porteur de la Ville de Paris, du Crédit foncier de France pour la somme de 1500 Francs environ et la somme de 3 000 Francs de la succession de sa grand-mère maternelle. Ses parents lui constituent en dot la somme de 7 000 Francs (en valeur de trousseau à l’usage du ménage) et 20 000 Francs en espèces. Sa grand-mère, veuve AUBERGE lui constitue également une dot pour la somme de 10 000 Francs en avance de donation.

Extrait du contrat de mariage DELAMARRE Maurice AUBERGE Marie – AD77 69E988

L’article huitième à quatorzième vont définir les différents possibilités en fonction des décès, divorces, remplois et autres utilisations.

On est loin des dots de mes petites familles tarnaises. Dans ce cas, il s’agit véritablement de propriétaires terriens aisés, responsables d’une à plusieurs fermes. D’autres contrat sont tout aussi passionnants, listant vaches, ânes, poulet et cochon de la ferme, ce qui donne une image claire de nos ancêtres.

#ChallengeAZ : X comme XX, dernier mariage de ma lignée cognatique

Le dernier mariage de ma lignée cognatique ne remonte pas bien loin. Je ne suis pas bloqué, mais c’est la dernière recherche que j’ai effectué dans le cadre de ma mission G7. Ce mariage concerne Adolphe CAILLE (sosa 126) et Sophie RABOURDIN (sosa 127). Il a eu lieu à Sivry-Courtry (Seine et Marne) le 29 avril 1856. L’acte n’est pas présent sur le site des Archives Départementales de la Seine et Marne, mais sur Filae…. Les parents de Adolphe ne sont pas présents puisque décédés, seul son frère Magloire sera témoin. Coté RABOURDIN, on retrouve les parents et deux oncles.

Acte de mariage entre CAILLE Adolphe et RABOURDIN Sophie – AD77 5MI924 151/225

Acte de mariage entre CAILLE Adolphe et RABOURDIN Sophie – AD77 5MI924 151/225

Acte de mariage entre CAILLE Adolphe et RABOURDIN Sophie – AD77 5MI924 151/225

A noter la présence d’un témoin « prestigieux », le Vicomte Justinien Nicolas Clary, député, officier de la Légion d’Honneur et avocat. Il est également le neveu de Désiré CLARY, reine de Suède (1777-1860).

Vicomte Justinien CLARY, député – (c) Wikipédia

#ChallengeAZ : W comme World War I

Vos ancêtres ont vécu en zones de conflit durant la Première Guerre mondiale? Moi aussi.

Les registres de leur mariage ont disparu? Moi aussi.

Quand les registres de l’état civil ne sont plus là, une des solutions est de passer par les registres de l’Eglise.

Le couple Eugène MASSE et Marie GEOFFROY m’a donné du fil à retordre pour combler leur vie. Résidant à Ecordal (Ardennes), les registres ne sont plus là…. surement disparus avec le conflit. La solution est de passer par les registres diocésains. Mais ne faites pas de demande aux archives des Ardennes, ce n’est pas chez eux, mais dans la Marne qu’il faut faire ses recherches.
Après demande et réponse avec le Fil d’Ariane, j’ai obtenu une copie de leur mariage religieux. On retrouve les informations classiques, nom, prénom et date de naissance des mariés, nom, prénom et métiers de leurs parents et témoins.

Acte de mariage religieux de MASSE Eugène et GEOFFROY Marie – AD51 7J406

C’est une des solutions pour passer outre de ces disparitions qui compliquent nos recherches.

#ChallengeAZ : P comme Photos de mariage

Quelle émotion d’avoir les photos de mariage de ses arrière grand parents!

Le 11 juillet 1935, après être passé devant le maire la veille, Josette DELAMARRE et Pierre BRIALLART se retrouve en l’église Saint Martin de Favresse (Marne). A la sortie de l’église, le photographe est là pour immortaliser ce jour de fête.

Les mariés et leurs enfants d’honneur – Collection privée

Ce jour là, la famille est présente et les enfants d’honneurs sont heureux de participer à la cérémonie.

Pierre et Josette – Collection privée

Pierre et Josette, les nouveaux mariés, à la sortie de l’église.

Cortège des mariés – Collection privée

D’après ma grand-mère et de gauche à droite, il s’agirait de Jacques DEGERMANN, futur contre-amiral et capitaine de vaisseau du porte avion Clemenceau, Nicole, sa sœur et Françoise BRULLIARD aux bras de ?.

Parents BRIALLART et DELAMARRE – Collection privée

A gauche les parents BRIALLART, Maurice et Eugénie MASSE. A droite les parents DELAMARRE, Maurice et Amélie AUBERGE. Deux familles de propriétaires et agriculteurs qui s’unissent pour leur exploitation.

Cortège des mariés – Collection privée

D’après ma grand-mère, Jacques THIVET ayant épousé une soeur de Josette et Henri DEGERMANN un cousin.

Grands parents – Collection privée

Il pourrait s’agir des grands parents des mariés. A gauche je suppose DELAMARRE Paul, officier du mérite agricole et sa femme MARTEL Juliette ou MASSE Eugène, chevalier du mérite agricole et sa femme GEOFFROY Marie. A droite, il s’agit d’Emile AUBERGE, un grand père qui n’aimait pas trop les enfants et dont la canne est un mauvais souvenir de ma grand-mère, avec sa femme Pauline CAILLE.

Cortège des mariés – Collection privée

Des membres du cortège des mariés.

Cortège des mariés – Collection privée

Les frères THIVET, Marcel MONIER et tante Marguerite? Aucune certitude.

Cortège des mariés – Collection privée

Des adolescents bien sage et distingués.

Cortège des mariés – Collection privée

Il pourrait s’agir des frères BRULLIARD, Yves avec le noeud noir (gauche) et Jean-Marie avec le noeud blanc (droite), aux bras de ?

Tchéchoslovaques en tenu traditionelle – Collection privée

Des femmes tchéchoslovaque venu travailler à la ferme de Tournay dont est originaire Josette DELAMARRE et qui sera reprise par Pierre.

Merci à ma grand-mère, Elisabeth BRULLIARD pour leur aide.

Older posts

© 2018 GénéaTom

Theme by Anders NorenUp ↑

commodo sit tempus pulvinar sed leo. eleifend Nullam ipsum neque. ut