Chronique d'un jeune généalogiste

Dans les pas de mes ancêtres – Hameau des Fargoussières Quarante

Nouvelle destination dans les pas de mes ancêtres, le hameau des Fargousssières dans la commune de Quarante. J’ai toujours entendu parler de ce hameau dans la famille. Du côté de mes grands-parents paternels, on y retrouve une partie de la famille PETIT. Sûrement un cousinage à rechercher vu la taille du hameau. Aujourd’hui, seule une quinzaine de familles résident encore sur place. Pour s’y rendre, il faut passer par Quarante ou Cruzy.

Hameau des Fargoussières

Entre pinèdes et garrigues, on comprend vite que l’activité principale du hameau est la viticulture. Il ne reste aujourd’hui que deux familles de viticulteurs, mais le hameau en comptait une quinzaine au début du siècle dernier. Quelques brebis et chèvres devaient compléter le tableau afin de rendre en partie autonome les Fargoussières. Tout autour, on retrouve quelques métairies et bergeries dont il ne reste presque rien.

Vieille bâtisse sur la route des Fargoussières

Mon idée première dans la visite de ce hameau est de comprendre sa localisation, et le mode de vie de ses résidents. Pour guide, rien de tel que d’être accompagné de mes grands-parents. Sur le chemin, anecdote sur la balade du dimanche de Papi Jean (le père de ma grand-mère) où il pouvait voir par beau temps la mer, les Pyrénées et les deux villes (Béziers et Narbonne). En arrivant dans le hameau, nous sommes tombés sur un résidant. Il nous raconte la vie du hameau et on lui explique nos origines.

Maison des Fargoussières

On parle d’une croix qui a été déplacée par Mr PETIT afin d’éviter d’être abîmé lors des travaux. Mon grand-père se souvient de ce Mr PETIT, il venait rendre visite à sa mère et on le présentait comme cousin. Mr PETIT étant décédé, arrive au même moment sa fille. Nous avons pu échanger sur des histoires locales, les propriétés voisines et la vie du hameau.

Juste avant de partir, ma grand-mère se présente, puisque son père est originaire du village de Quarante. Elle explique que son père possédait une maison qu’il avait obtenu de sa mère, qui l’avait elle-même eue en héritage d’un ami de famille sans descendance. Comme le hasard fait bien les choses, il s’avère que notre guide du jour est l’actuel propriétaire de cette maison. Nous en faisons en rapide tour, mais nous ne voulons pas déranger. 

Croix de Juillet à Quarante (entre les Fargoussières et Fontanche)

La visite continue avec les croix des écarts du village et notamment la Croix de Juillet. Ma grand-mère venait dans sa jeunesse en procession pour demander la pluie pour les cultures. Pour elle, cette croix était proche du village, ce qui n’est pas du tout le cas. On se retrouve à cinq kilomètres de la place du village, au milieu des vignes. Elle reconnaît la croix, caractérisé par un croissant remplaçant l’ancienne Rose-Croix en pierre détruite vers 1919. La visite prend fin par un petit tour de Quarante, mais on ira dans les pas des mes ancêtres plus tard.

1 Comment

  1. eric veronesi

    Bonjour je me retrouve sur cette page car il semble que j’ai un ancêtre commun lui aussi a vécu ici famille PETIT et OURIERE.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2021 GénéaTom

Theme by Anders NorenUp ↑