Chronique d'un jeune généalogiste

Catégorie : #ChallengeAZ2016 (Page 3 of 6)

#ChallengeAZ : P comme Particule de l’amour

Que feriez vous par amour? De la généalogie? C’est le choix de mon arrière-arrière-grand-mère, Marie Rosalie BLAYE (Sosa 23) épouse de Jules Marie Étienne RIOLS, notaire de profession. Jules va malheureusement mourir en 1912, à Cauterets dans une station thermale des Hautes-Pyrénées, à l’âge de 36 ans, laissant sa femme seule avec une fille de 2 ans, Paulette Rose Marie.

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais on retombe sur la descendance des gentilshommes verriers de l’Aude. La révolution étant passée par là, les privilèges ont disparu, comme la particule du nom RIOLS.

Et il semblerait que le sort se soit en plus acharné sur la famille avec l’arrivée de la Grande Guerre et la mort du frère de Jules, le Commandant RIOLS Mathieu, Chevalier de la Légion d’honneur, Mort pour la France, le 4 août 1916, à Verdun.

DeRIOLSPaul-LIllustration427.png

Commandant Mathieu RIOLS – L’illustration n°427

Les deux jeunes belles sœurs se retrouvent toutes les deux veuves à quelques années d’intervalle, mais semblent rester en contact. C’est à la découverte d’archives de famille que j’ai mis la main sur des documents uniques. De nombreuses copies d’actes (Naissance, Mariage, Décès) datées de 1918, un cahier avec des annotations de mon ancêtre ou sa belle sœur et surtout deux copies d’un jugement du tribunal civil de Castelnaudary (11).

Les actes concernent la filiation directe de la famille De RIOLS depuis Alexandre (le dernier verrier) à Jules et Mathieu. Sur le cahier, on retrouve des notes sur les origines de la famille De RIOLS de Moussan, ainsi que des copies manuscrites d’actes.

DERIOLS017

Première page du jugement – Archives familiales

L’acte de jugement, en date du 23 mai 1919, est une requête de rectification d’état civil. Sont comparus Madame BLAYE Marie Rosalie Eulalie veuve RIOLS Jules Marie Étienne, tutrice naturelle de RIOLS Paulette sa fille mineure du mariage avec Jules et Madame NOUVEL Augustine Léonie, veuve du Commandant Mathieu Paul RIOLS, tutrice naturelle de Jean Paul Jules et Pierre Paul Joseph ses enfants du mariage avec Mathieu RIOLS. S’en suit le détail de la filiation et le jugement définitif, avec la demande de modification du patronyme des enfants et des deux pères ainsi que la mention sur les actes d’état civil. Paulette, Jean et Pierre, pourront alors faire précéder leur nom de la particule « de ».

NB: Les recherches de mon ancêtre m’ont permis d’avoir une copie de l’acte de décès d’Alexandre de RIOLS qui semble être absent des registres de l’état civil de Gaja-la-Selve.

#ChallengeAZ : O comme Où est la tombe de Pauline DELIGNE

Êtes vous déjà parti à la recherche de la tombe de vos ancêtres? Quand j’ai débuté, mon grand-père maternel me racontait que durant la Deuxième Guerre mondiale, son père et sa famille avaient quitter. Cambrai dans le Nord pour une maison de Montpellier. Mon arrière-grand-père, en tant que comptable de la société, avait à l’époque traversée la France avec dans son coffre une grande partie des titres au porteur de la sucrerie. Ce qui a rajouter une grande partie de stress pour le voyage.

A Montpellier, la grand-mère de mon grand-père, Pauline Léocadie DELIGNE (Sosa 27) décédera durant l’année 1940. C’est avec ces informations que je me suis mis à la recherche d’une potentielle tombe.

ADDELIGNEPauline-1940-08-18.JPG

Acte de Décès de Pauline DELIGNE – Archives de Montpellier

Après contact avec le centre des archives de Montpellier, j’ai obtenu la date de décès de Pauline, le 18 août 1940, au 3 de la rue du Colonel. Marchand. Et c’est une grosse surprise pour moi puisque je connais très bien cette rue. En effet, j’habite à 2 rue de cette dernière et je suis donc passé tous les matins et soirs devant cette maison pour me rendre à la fac! Après une brève description de la maison, mon grand-père se souvient bien de ces maisons d’ouvriers, toute construites sur le même modèle.

Je me suis alors rendu au service d’administration du cimetière Saint-Lazare de Montpellier avec la date de décès de mon ancêtre. Après une brève recherche, on m’informe d’une bonne et mauvaise nouvelle. La tombe est toujours présente, on me donne les précisions pour la retrouver, mais la concession est échue depuis 2001, donc, la tombe peut à tout moment être récupérée par la mairie. Mon grand-père me précisera plus tard que la famille n’a pas souhaité renouveler la concession, n’y rapatrier le corps dans le Nord! C’est triste, mais c’est ainsi et je m’empresse d’y aller faire un tour pour la trouver et voir son état.

Tombe de Pauline DELIGNE à Montpellier

Tombe de Pauline DELIGNE – Collec Privée

C’est une tombe très simple, abîmée par le temps, mais je devrais y retourner prochainement afin de la nettoyer et y placer quelques fleurs.

Chère arrière-arrière-grand-mère, tant que je le pourrai, je me rendrai sur ta tombe et tacherai de ne pas t’oublier.

#ChallengeAZ : N comme Néhémi, un prénom original

Partons à la découverte d’un prénom original. Je rencontre le prénom de Néhémie à la 6e génération sur la branche de ma grand-mère paternelle.

C’est le second prénom d’Étienne Néhémi Apollinaire BLAYE (Sosa 46) né le 9 février 1846, à Quarante, rue de la Porte-Haute. Ce petit village de l’Hérault est le berceau d’une bonne partie de la branche LACOMBE. Le mariage aura lieu à Quarante, le 3 février 1877, avec une jeune fille du village, Marie PRADAL. Dans cette famille, on s’appelle Étienne de père en fils, le rajout des 2 prénoms permet de différencier les Étienne dans la famille.

ANBLAYEETienne-1846

AN BLAYE Etienne Néhémi – AD34 2E233/13 vue 26/173

Mais revenons sur ce prénom. Néhémie est un personnage du livre de Néhémie, qui fait partie de la Bible hébraïque. Ce prénom est assez rare, et peut-être porté à la fois par un garçon ou une fille. On ne dénombre que 407 naissances depuis 1900 avec une forte présence dans le DOM-TOM. Avez vous des ancêtres qui porte se prénom?

#ChallengeAZ : M comme Missions pour 2016

À la façon des bonnes résolutions de début d’année, je vous propose mes résolutions de mi-année:

– Commencer la lignée de ma grand-mère maternelle, en, remontant petit à petit mes ancêtres. C’est l’assurance de nouvelles découvertes puisque cette lignée débute dans la Marne, région qui m’est inconnue pour le moment. Et puis pourquoi pas en profiter pour rechercher mon fameux Sosa 1000.

– Mettre à jour mes familles. Je m’explique, au début de mes recherches, j’avais tendance à ne pas compléter les familles. Je souhaite réparer cette erreur en étoffant mon arbre de famille complète. Ce sera un peu mon fils rouge, car c’est long et pas toujours évident.

– Débuter mes recherches dans le domaine familial. Je souhaite réaliser son histoire à la manière d’un petit livre. De la création aux années 2000, il doit y avoir matière!

– Entretenir et développer mon blog, maintenant qu’il contient mes débuts, il va falloir l’alimenter régulièrement…. et préparer le Challenge AZ 2017.

-Essayer d’aller rencontrer d’autres généalogiques sur Paris (Matin Malin, Congrès ou Salon, les occasions ne manqueront pas).

Bref, pleins de projets à mi-année et pour vous?

#ChallengeAZ : L comme Ligne de vie

Souvent citée par les généablogueurs, la ligne de vie d’un ancêtre peut permettre d’éviter les erreurs et/ou retrouver certains actes. Ce fut mon cas pour le couple Antoine CRESPI et Jeanne AUGE (Sosa 562 et 563).
 
couplecrespiauge.PNG

Couple CRESPI Antoine AUGE Jeanne – Hérédis 2015

 

Leur fille Jeanne est née le 12 mars 1736, à Lempaut (81) comme en résulte l’acte de baptême du 13 mars de la même année. En revanche, impossible de retrouver un mariage avant cette date entre Antoine et. Jeanne dans la ville de Lempaut.

On retrouve quand même la naissance de Jeanne AUGE le 30 juin 17018 à Lempaut (81) qui pourrait correspondre…. Enfin seulement si Jeanne AUGE a eu sa fille à l’âge de 18 ans, sauf que ce n’est pas le cas. En effet, on retrouve deux autres naissances avant Jeanne, dont Rose, le 23 février 1732, toujours à Lempaut. Le problème, c’est que Jeanne aurait sa première fille à 14 ans si l’on se fit aux première recherches, ce qui est possible mais peu probable, à mon avis.

Ce qui va me permettre de trouver la solution, c’est la technique de l’escargot et un peu de chance. En effet, Jeanne et Antoine se sont mariés à Couffinal, paroisse de Revel à la frontière entre le Tarn et la Haute-Garonne, durant l’année 1730, et dont l’acte fait partie d’un « registre fourre-tout ».

AMCRESPIAUGE

Acte de Mariage de CRESPI Antoine et AUGE Jeanne en 1730 – AD31 4E1712 vue 31/394

Bilan: faire une ligne de vie de ses ancêtres permet d’éviter des erreurs dans ses propres recherches, c’est la leçon que j’ai transmise à mon fidèle acolyte de recherche, que vous pourrez rencontrer à la lettre U.
« Older posts Newer posts »

© 2021 GénéaTom

Theme by Anders NorenUp ↑